( 18 juillet, 2018 )

LA MAGIE PAR LA PLUME

Comment a t’il pu vivre ainsi.

De lire, écrire, il s’est exclu.

Ignorant les pages noircies,

Il se retrouve seul, reclus. 

La fioriture et l’élégance 

Des signes en des lignes rangées

Offertes, posées sans arrogance,

Lui sont d’un aspect étranger.

                                     -                                   

Inventer, rédiger une lettre,

Cela, il ne l’a jamais su.

Adulte, il n’ose plus paraître,

Honteux, s’est tant de fois déçu.

Pensif, cloîtré sur son îlot,

Il rêve à dessiner des mots

Qui crissent sous la plume du stylo,

Et éblouissent, tels des émaux.

Jailli de l’âme, un espoir naît,

Criant, il voudrait caresser

La feuille qu’il n’aurait pas cornée,

Et saurait lire, bouleversé.

La victoire se doit mériter,

Les autres savent, il peut aussi,

Elève plein de ténacité,

L’ horizon s’ouvre et s’éclaircit.

                                     -                                       

Dès lors, le bonheur de l’auteur

Ne lui sera plus interdit.

Changé en scribe ou en lecteur,

Il aidera les sans-abri.

Il n’est jamais  tard pour apprendre,

Ecrire et lire, persévérer,

Communiquer et mieux comprendre

 Quand l’homme se sent considéré…

Pas de commentaires à “ LA MAGIE PAR LA PLUME ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|