( 18 juillet, 2018 )

LE METRO

Si l’on prend le métro, le monde d’un coup bascule,

En sautant un niveau bien des vies se bousculent ;

Dans les compartiments c’est un peu Carnaval,

Visages avenants ou nez dans le journal…

Si l’on prend le métro, on gagne sur l’autobus

Et même sur les autos et le beau batobus ;

C’est étrange, il dérange, nous arrange, on s’y range,

Avec la carte orange sous phalanges, en échange…

Si l’on prend le métro, gommées les différences,

Un peu comme au bistrot, chacun s’offre une chance

Quand on est un peu trop, pour trouver une place ;

Si l’on prend le métro, égalité des classes…

Pas de commentaires à “ LE METRO ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

   »
|